PALAIS DE RUMINE

POUR UNE GRANDE BIBLIOTHÈQUE POPULAIRE AU PALAIS DE RUMINE

Avec le déménagement du Musée des Beaux-Arts au Quai 10, la conseillère d’Etat Cesla Amarelle souhaite, dans sa direction sur la politique culturelle vaudoise, faire de Rumine un Palais du Savoir. Mais le ministre de la Formation, de la Jeunesse et de la Culture n’entend pas intervenir dans l’événement, qui est un sanctuaire à part…

 

Lors d’une présentation pour les Amis de la Ville, les organisateurs du Musée d’Histoire et d’Archéologie, qui semble jouer un rôle majeur dans le projet, ont développé l’idée d’une rotation horizontale et verticale qui permet aux visiteurs de traverser facilement le quartier. .. d’un musée à l’autre. C’est un projet qui pourrait même être dangereux de démanteler les plaques entre la Bibliothèque Cantonale et Universitaire (BCU) pour apporter plus de contenu dans une communication engageante.

 

Dans cette logique, on voit mal comment refaire la bibliothèque… Peu importe, dit la vision : si la BCU interfère avec le plan, on la met dehors, à la Maison Arlaud ou ailleurs. Un nouveau bâtiment sera construit à l’ouest pour « fermer » la place de la Riponne !

 

Cette évacuation est justement ce qui nous choque. Les statistiques montrent que la bibliothèque est l’espace le plus fréquenté du Château : quatre fois plus d’usagers par an que tous les musées lausannois réunis ! Les horaires d’ouverture des salles de lecture, de travail, de loisirs et de convivialité sont très larges. Le matin à partir de 8h, le soir jusqu’à 22h, il est fréquenté par des lecteurs variés, majoritairement, étudiants, et retraités, étudiants, visiteurs d’ici et autres, l’étranger de passage. A midi, vous ne voyez plus d’espace libre, ce qui s’avère être un succès complet.

stocker ses meubles

VISITE

Zoologie, géologie, archéologie et histoire

En effet, si vous voulez faire plaisir à vos enfants, emmenez-les visiter le musée de zoologie (les requins blancs sont incontournables !) Ensuite, n’hésitez pas à emmener votre tribu visiter la salle du musée ou le musée de zoologie. archéologie et Le voyage à travers l’histoire ancienne et l’histoire des Vaudois, de l’extraction de la glace à nos jours, est fascinant. Et c’est vraiment utile car voici une façon tordue mais vraiment amusante pour les proches de revoir leurs cours !


Enfin, une halte au musée cantonal de la finance, l’un des plus importants musées municipaux de Suisse, contribuera à marquer votre voyage dans le temps. Ce musée est l’un des plus visités à Lausanne. Les visites s’adressent à tous, qu’ils résident à Lausanne depuis longtemps ou qu’ils viennent de déménager à Lausanne, en famille ou avec des amis, vous êtes tous les bienvenus.

ASSOCIATION DU PALAIS DE SAVOIR

Les bons plans romands pour toute la famille Créée en 2017, l’Association du Palais des Savoirs regroupe les présidents ou membres de l’Association des Amis du musée cantonal sise au Palais de Rumine :

 

  • Association des Amis du Musée d’Archéologie et d’Histoire
  • Membre de la MCAH Coin Collections Association
  • Association des Amis du Musée de Géologie
  • Association des Amis du Muséum de Zoologie

 

Le but de l’Association sont:

Elle met en valeur la culture scientifique par l’élaboration, la mise en place et la promotion d’expositions, de médiation, de communication et d’animations favorisant le partage des savoirs avec tous les publics.

 Soutien financier à une exposition organisée par le musée au Palais de Rumine, et levée de fonds pour celle-ci.

Le réseau des Associations des Amis des Musées du Palais de Rumine

 Favorise la diffusion des savoirs et des travaux des trois musées du Palais de Rumine auprès du public dans les domaines des sciences naturelles et des sciences humaines ;

Selon sa mission, l’Association se veut être un outil pour le public.

ORGANISATION ACTUELLE

En 1980, faute de place, l’université est déplacée vers son emplacement actuel à Dorigny, près du lac, et le Palais Rumine est rénové. Il abrite aujourd’hui l’un des trois sites de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne et plusieurs musées cantonaux :

 

le musée d’archéologie et d’histoire et la collection de monnaies et médailles

le musée géologique cantonal de Lausanne

le musée zoologique cantonal de Lausanne

De 2002 à 2017, après l’incendie du bâtiment du Grand Conseil, le palais a accueilli le Grand Conseil, l’organe législatif du canton de Vaud. Depuis 2017, le Grand Conseil est installé dans un nouveau bâtiment de la Cité. Dès 2019, le musée cantonal des beaux-arts, site du nouveau musée lausannois dédié à l’art, a déménagé sur la plateforme 10.

 

A partir du 1er janvier 2023, le musée cantonal de géologie, de zoologie et de botanique fusionne pour devenir le nouveau musée cantonal des sciences naturelles.

déchetterie givisiez

PALAIS DE RUMINE

A sa mort en 1871, Gabriel de Rumine, fils d’un prince russe, fait don à la ville de Lausanne de 1,5 million de francs suisses pour la construction d’un édifice public.

 

Le choix de l’emplacement de ce futur édifice est occupé en grande partie par les autorités lausannoise en 1888 : si un consensus se dégage rapidement pour le construire non loin du centre-ville, l’emplacement de Mon-Repos, Montbenon, de la Cité- Dessus, de Le Beaulieu ou boulevard de Grancy se sont succédé avant le choix de la place de la Riponne.

 

La construction du bâtiment débute en 1892 selon les plans de l’architecte lyonnais Gaspard André. Les travaux ont révélé les fondations du monastère dominicain de la Madeleine, détruit au XVIe siècle, qui s’élevait à l’emplacement de l’aile sud du palais. Dirigé par Louis Bezencenet, Louis Girardet, Francis Isoz et Charles Melley après la mort du premier architecte, le palais de Rumine fut consacré le 3 novembre 1902, mais ne fut achevé qu’en 1904. Il y avait là diverses branches de l’Académie, dont son . bibliothèque, faisant de cette institution une université. Il comprend également des collections scientifiques et artistiques de la ville et du canton. La salle est décorée de sculptures de Louis Rivier et a été achevée en 1923.

EXPOSITION

Une exposition temporaire typique de plusieurs musées est organisée au Palais de Rumine :

 

  • 2009-2010 : Mon Dieu, Darwin et l’évolution

 

  • 2017-2018 : Ai Weiwei. Toujours différent, organisé par le Musée cantonal des Beaux-Arts avec des œuvres exposées dans tout le bâtiment.

 

  • 2018-2019 : COSMOS [archive], une exposition qui célèbre le deuxième anniversaire de la création du musée cantonal, et met en lumière la richesse et la collection, dans une scénographie interdisciplinaire.

 

  • 2020-2021 : Exotique ? [archive] Regard ailleurs en Suisse au siècle des Lumières.

 

  • 2021-2022 : FROID [archive], une exposition itinérante à la Cité des Sciences à Paris
changement d'adresse genève
changement d'adresse genève

LE CONCOURS ARCHITECTURAL

Le montant fut doublé en 1886, introduit selon la volonté des derniers éditeurs, en 1886. En 1889 un comité de juges et dix professeurs organisaient un concours international « pour l’établissement de l’Université de Lausanne », le bâtiment pour le bâtiment , à l’est de Riponne, une université, une bibliothèque cantonale et un musée des sciences et des arts. Trente-six projets sont examinés par le jury en 1890. Le jury en sélectionne six, dont un projet intitulé « Taureau-Farnèse », conçu par l’architecte lyonnais Gaspard André. Ce projet deviendra, après de nombreuses modifications, le Palais du Rumin tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Nous contacter


021 588 14 01

du lundi au vendredi de 9:00 – 18:00

Email info@carbonie.ch